Tout sur la trotinette électrique
trotinette-électrique-1.jpgtrotinette-électrique-3.jpgtrotinette-électrique-4.jpgtrotinette-électrique-5.jpgtrotinette-électrique-6.jpg

Trotinette électrique avec selle ou sans selle

Trotinette électrique

De plus en plus de personnes, soucieuses de l’environnement, boudent des moyens de transport pour se déplacer qui polluent l’environnement par leur utilisation massive de gasoil et de rejet de fumées et gaz nocifs. Dans le souci aussi de faire attention à leur santé et à leur apparence physique, la tendance est à la pratique d’une activité physique. Pour se déplacer, une majorité de personnes préfère se déplacer à pied ou à vélo afin de s’assurer de dépenser des calories journalières et de participer à la réduction de la pollution. Dans cette optique, il existe plusieurs solutions de déplacement qui allient à la fois activité sportive et respect de l’environnement avec l’utilisation d’énergies nouvelles telles que la trotinette électrique. La trottinette électrique tout comme le scooter électrique ou le vélo électrique utilisent l’énergie électrique.

Utilité et avantages d’une trotinette électrique

trotinette électriqueÀ la base, la trottinette était un jouet pour enfants. Depuis, la fin des années 90, elle est devenue un objet de déplacement pour les adultes et même des hommes d’affaires dans les pays anglo-saxons. Les trottinettes se sont équipées avec les récents progrès en motorisation, de moteurs électriques. La trottinette à la base, était une trottinette 3 roues ou 2 roues, constituée d’une planche sur laquelle un pied était posé tandis que l’autre pied servait à propulser l’engin et d’un guidon pour diriger la roue avant. La trotinette électrique elle, permet de réduire l’effort physique. Utilisée pour les petits trajets quotidiens pour aller au travail ou épisodiques pour aller à une soirée par exemple, elle permet de se déplacer rapidement (plus rapidement qu’à pied en tout cas), en évitant les embouteillages, car elle permet de se faufiler partout. C’est un engin qui prend en outre peu de place et crée peu d’encombrement dans la pièce où il est rangé. La trotinette électrique est l’instrument adapté pour les amoureux de la nature, ceux qui aiment se faufiler partout, ceux qui sont restés de grands enfants. Contrairement à la trottinette thermique, elle respecte l’environnement en n’utilisant pas d’essence, mais seulement l’énergie électrique grâce à une batterie qui permet de recharger la trottinette.

La trotinette électrique est faite pour une utilisation en ville uniquement. Petite, elle est montée sur deux roues avec un guidon. Tout comme sur une trottinette thermique, le moteur est situé dans la roue ou à côté de la roue. La puissance du moteur varie et peut avoir 800 W, sa vitesse varie de 10 à 25 km/heure, a un poids léger qui varie de 10 à 30 kg et peut supporter des charges allant jusqu’à 100 kg. Le frein peut être à disque sur roue avant et roue arrière avec coupe moteur automatique. Les modèles diffèrent. Il est possible de trouver des modèles de trottinette 3 roues électriques, des trottinettes avec ou sans siège, avec siège amovible et réglable… La puissance, le type de modèle, la fonctionnalité font que les prix des trottinettes électriques varient de 200 euros à 1000 euros, voire plus. Toutes les trottinettes électriques sont livrées avec une batterie.

Législation des trotinettes électrique

trotinette électriqueL’utilisation de la trotinette électrique est soumise à une réglementation comme tout véhicule électrique. Ainsi, tout conducteur de trotinette électrique doit au moins être âgé de 14 ans, porter obligatoirement un casque homologué, respecter le Code de la route qui est le même pour tous et avoir une assurance responsabilité civile. L’utilisateur doit en plus, être en possession d’un certificat de conformité communautaire remis par le constructeur ou le revendeur au risque de payer une amende de 750 euros pour l’utilisateur et de 1500 euros pour le vendeur. Sans ce certificat, l’utilisateur n’a pas le droit d’utiliser les voies ouvertes à la circulation, car sa trottinette n’est pas considérée à ce moment comme un véhicule. En cas de récidive, l’utilisateur ou le vendeur qui vendrait encore une trottinette non homologuée s’exposent à une peine d’emprisonnement, car cela est jugé dans ce cas comme un délit.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

1 commentaire récent :
  • Stéphanie a écrit :

    Bonjour, où pourrais-je trouver cette trotinette? Merci.